La Meilleure Bouteille Isotherme

« Vous guider dans votre choix »

Nous sommes convaincus que le mug de voyage en acier inoxydable Zojirushi SM-KHE48AG est la meilleure pour garder vos boissons au chaud, éviter les fuites et vous accompagner dans tous vos déplacements. Lors de notre dernière série d'essais, le Zojirushi a gardé les liquides beaucoup plus chauds que tous les autres modèles que nous avons essayés - et c'est important si vous souhaitez profiter de votre boisson plus longtemps.

Une bouteille isotherme (ou thermos) permet à chacun d’emporter partout avec soi sa boisson préférée, qu’elle soit chaude ou froide. Une bonne bouteille isotherme doit pouvoir conserver un liquide à une température proche de sa température initiale, ne pas fuir, etre pratique, robuste et enfin facile à nettoyer. Faire le choix d'une bouteille isotherme c’est une façon de réaliser des économies en ne dépensant pas son argent chaque matin au comptoir d'un café. C’est aussi le moyen de participer efficacement à la préservation de l’environnement puisqu’elle est réutilisable à volonté et a une durée de vie conséquente.

La bouteille isotherme est devenue aujourd’hui un produit très tendance. Grâce aux progrès techniques elle a gagné en performance, en compacité et en poids par rapport aux thermos d’antan. A la fois légère, pratique, design et colorée, elle est désormais adaptée à un usage quotidien. Elle se glisse dans votre sac et vous accompagne partout, au bureau ou en voiture, à la salle de sport ou en pique-nique. Son usage ne se limite pas aux seuls thé ou café; les amateurs de smoothies, jus de fruit ou jus de légume y trouvent aussi leur compte. Nous vous proposons de lire le résultat d’un travail de plusieurs dizaines d’heures pour vous aider dans votre achat. Nous avons sélectionnés et testés xxx modèles après avoir étudié une grande quantité de produits. Nous avons réalisé des tests, parlé avec des experts et agrégé les commentaires des clients de sites marchand pour parvenir notre sélection de modèles prix entre 10 et 40 euros.

Comment nous avons sélectionné les modèles

Après avoir étudié le vaste marché de la tasse de voyage, les modèles se répartissent en trois matériaux de base : plastique, verre / céramique et acier inoxydable. Nous avons réduit nos choix à xxx modèles en acier inoxydable vacuum en excluant le plastique, le verre et la céramique pour cause d’isolation médiocre et de fragilité. Nous avons également exclu les méga-tasses qui contiennent 1 litre ou plus. Les prix des modèles retenus varient entre (15 $) à (39 $).

Nous avons rejeté les catégories plastique et verre / céramique car elles proposent des performances faibles et sont trop fragiles. Tous les avis sont unanimes et il n’y a, à ce jour, pas débat. Nous savons après avoir lu des tests antérieurs que les bouteilles isothermes en céramique ne retiennent pas la chaleur plus de 30 minutes et le plastique pendant une heure environ.

Il existe une toute petite frange du marché qui propose des bouteilles en inox avec une paroi interieur en verre ou en céramique. Ces produits sont avant tout destinés aux puristes et aux plus fins palais qui ne peuvent s'empêcher de dire que l’inox peut altérer, même de manière infime, le goût du café. Nous avons étudié ces produits, lus les avis et commentaires des utilisateurs et il s'avère qu’outre leur prix excessif, ces produits sont extrêmement fragiles et ne sont pas adapté au transport. Le problème de ces produits est qu’ils cassent facilement. Leur usage se limite à l'intérieur de votre cuisine ou de votre salon. Une chute malencontreuse ou même parfois un simple un choc suffit pour que votre coûteux investissement soit réduit à néant.

De plus, certains modèles de bouteilles en inox disposent désormais d’un revêtement intérieur electropoli pour éviter que le contact avec les différents liquides ne génère pas de mauvaises odeurs. Objectivement, les mugs/bouteilles en inox représentent la meilleur solution pour la plupart des usages, grâce à leur performance isotherme et leur meilleur solidité.

Pour établir notre sélection définitive, il nous restait certains points à étudier. Nous nous sommes penchés sur les meilleurs guides sur le sujet, qu’ils soient publiés en français ou en anglais, par écrit ou en vidéo, afin d’identifier leurs criteres de selection. Nous avons également considéré les bouteilles les plus appréciées sur Amazon.com et Amazon.fr. A partir de la, nous nous sommes concentrés sur les modèles le mieux classés en terme de rétention de chaleur, de facilité d'utilisation et d’entretien.

En compilant ces critères, nous avons réduit notre liste de candidats à l'épreuve, qui comprenait des modèles des marques connues comme Bodum, Hydro Flask, OXO et Snow Peak, jusqu'à 18. Nous avons encore retranché du groupe (xxx modeles - de près de la moitié), en tenant compte de la qualité de fabrication, de la praticité du couvercle, de la disponibilité, du coût, de l'étanchéité et de la possibilité de s’en servir avec une seule main.

Comment nous les avons testé?

Pour tester l'étanchéité des bouteillesnous avons rempli chaque modèle avec de l'eau, refermé le couvercle et secoué la bouteille dans tous les sens pendant quelques secondes. Ensuite nous avons l’avons posé sur sa longueur pendant 5 minutes. S'il n'y avait pas de fuite, le modèle pouvait passer l'étape suivante.

Nous avons ensuite procédé au test de performance isothermes de notre sélection de bouteilles en acier inoxydable à double paroi. Nous avons suivi les recommandations des experts en café et barista pour la préparation et la dégustation du café. Selon Joris Pfaff, meilleur torréfacteur de France 2014, la température de l’eau pour la préparation doit être comprise entre 90° et 95°. Au delà de 95°, on brûle les arômes et en-dessous de 90°, l’extraction des arômes n’est pas optimale. Pour la consommation du café, la température idéale varie selon les experts entre 62° et 68°. Nous avons donc entrepris de faire nous même des essais pour trouver la température qui convient le mieux à nos papilles et qui sera utilisée pour le test. Ainsi à 60°, le café nous est apparu tiède et à 68° un peu trop chaud. Au final nous avons retenu la température de 65° comme étant la température référence pour notre test. Nous avons donc rempli les bouteilles isothermes avec du café fraîchement préparé à exactement 65°. Nous avons ensuite vérifié la température de chacune des bouteilles toutes les deux heures sur une période de huit heures, en notant à chaque fois la perte de chaleur des différents models sur une feuille.

La plupart de nos tasses ont gardé le café au-dessus de 140 degrés pour un peu plus d'une heure. Quelques tasses ont conservé la chaleur remarquablement bien: après trois heures, une tasse avait "refroidi" à seulement 152 degrés. Une autre tasse est restée entre 145 et 150 degrés pendant plus de deux heures. Nous laissons les collègues tester ces deux tasses pendant quelques semaines; les utilisateurs ont signalé qu'avec un modèle, ils devaient attendre longtemps avant que le contenu ne soit assez frais pour boire. L'autre modèle a maintenu une température optimale la plus longue, dépassant 140 degrés pendant deux heures.

Une bouteille isotherme (ou thermos) permet à chacun d’emporter partout avec soi sa boisson préférée, qu’elle soit chaude ou froide. Une bonne bouteille isotherme doit pouvoir conserver un liquide à une température proche de sa température initiale, ne pas fuir, etre pratique, résistante et facile à nettoyer. Acheter une bouteille isotherme, c’est aussi une bonne façon de réaliser des économies et un moyen de préserver l’environnement puisqu’elle est réutilisable et a une durée de vie conséquente.

Le principe de la bouteille isotherme

Pour être efficace et garder votre boisson chaude (ou froide) pendant des heures, une bouteille isotherme doit prendre en compte 3 facteurs menant à la dispersion de la température : la conduction thermique, la convection et le rayonnement électromagnétique.
Pour garantir une isolation efficace, le contenant du liquide est emprisonné dans une autre bouteille pour ne pas être au contact direct avec la température extérieur; l’air coincé entre les 2 bouteilles d’acier est ensuite éjecté pour garantir l’isolation sous vide (le Vacuum) ; enfin une feuille d’aluminium est glissée entre les deux tubes pour repousser le transfert d'énergie lié au rayonnement.

CE QU'IL FAUT SAVOIR AVANT D'ACHETER

Pour choisir la bouteille isotherme idéale, il faut d'abord penser à l'usage que l'on souhaite faire, noter les différences entre modèles et regarder les performances offertes. Cet article est destiné à vous aider à faire le bon choix, pour ne pas investir dans un produit qui fuit ou qui ne conserve pas bien la température. Comme bien souvent, si vous prenez les premiers prix vous aurez des déconvenues et au bout de quelques utilisations vous remiserez ce produit. Acheter une bouteille isotherme premier prix, c’est prendre le risque de voir un bouchon fuire, d’avoir de mauvaises performances ou encore l’apparition d’une odeure désagréable après plusieurs usages. Une bouteille isotherme en acier de qualité a un prix, à partir de 15-20 euros.

Une isolation thermique performante

Une isolation thermique performante est un critère capital dans le choix d’une bouteille isotherme. C’est celui-ci qui doit vous orienter vers telle marque ou tel modèle. La rétention de chaleur/froid se fait de deux façons, soit par vide cad vacuum, soit par l’utilisation de matériaux isolant. La plupart des bouteille isothermes sont en plastique ou en inox. Le plastique offre la plus grande légèreté mais est fragile et ne permet pas de garder la boisson à température longtemps. L’inox est quand à lui un peu plus lourd et plus cher mais il offre de bien meilleurs performances. Oubliez la plupart des modèles génériques et des marques distributeurs comme Ikea beaucoup moins performantes que les marques spécialisées.

Le choix du volume

0.3L, 0.5L ou 1L ? La capacité du contenant est avant tout déterminé par l'usage que l'on veut en faire. Un grand volume contiendra plus de boisson et gardera la chaleur plus longtemps mais sera plus lourd et moins pratique. Un volume plus petit aura l’avantage de pouvoir s’utiliser d’une main, d'être plus facile à transporter dans un sac ou sur le porte gobelet d'une voiture. Ce choix s'accorde à vos habitudes : allez-vous partager votre café avec des amis et collègues ou le siroter pendant la journée devant votre ordinateur? Allez-vous préparer une boisson pour votre session de sport ou un pique-nique ou bien juste pour un cours ou une ballade?

Le bouchon et le bec verseur

Si la technique d'isolation de la bouteille diffère peu d'une marque à l'autre, le choix du couvercle est déterminant pour plusieurs raisons : quelque soit le modèle, la chaleur a tendance à s'échapper par le haut. C’est donc au niveau du bouchon que ce fait la plus grande perte. Il faut donc opter pour un bouchon aux propriétés parfaitement hermétiques et isolantes. Il faut également considérer son aspect pratique : ouverture à une main, bouton de sécurité. Observez également le bec verseur; celui-ci doit pouvoir verser votre breuvage proprement et vous permettre de boire directement. Enfin il doit être solide et ne pas fuire.

L'importance du style

Le choix du style et de la couleur est purement subjectif. Le “Form factor” joue un rôle indéniable dans le choix d’une bouteille isotherme. Il existe forcément un modèle qui saura vous séduire plus que les autres par sa forme et ses couleurs. Attention toutefois, l'originalité ne rime pas toujours avec la performance.

CONSEILS & ENTRETIEN

Quelque soit le modèle de votre choix, quelques règles d'usage sont à respecter afin d’en tirer le meilleur profit et maximiser ses performances. La plupart de ces règles ne sont que du bon sens et quelques secondes d'entretien après usage suffiront pour profiter de votre bouteille isotherme de longues années en toute sécurité.

Ne lavez pas votre bouteille à la machine à moins que le fabricant indique clairement que cela est possible. Ceci peut altérer la qualité de l'isolation ou endommager les petites pièces en plastique situées dans la partie supérieur.

Lavez votre bouteille à la main avec du liquide vaisselle. Pour un meilleur résultat, vous pouvez utiliser de l’eau chaude et du vinaigre blanc. Quelque soit le modèle de bouteille vous aurez besoin d’un goupillon pour nettoyer les parois intérieures et le fond ainsi que d’une petite brosse pour nettoyer les différentes parties du bouchon. Nous vous recommandons le kit de nettoyage bouteille Oxo parfaitement adapté à ce type de produit. Il est composé de 3 brosses fines, douces et robustes.

Si vous n’avez pas le temps de laver votre bouteille correctement, videz-la et rincez-la après usage afin d’éviter le développement d'odeurs qui pourraient être difficile à faire partir. Ne refermez pas immédiatement la bouteille pour que toute l'humidité s'évapore convenablement afin d'éviter le développement de moisissure.

Éviter de mettre du liquide contenant du sel comme une soupe car cela pourrait endommager l'acier et ainsi altérer les performances isothermes de la bouteille.

Pour votre sécurité, ne laissez pas vos jus de fruits ou de légumes trop longtemps car ils produisent du gaz qui pourrait faire pression sur le bouchon et rendre son ouverture délicate. Pour la même raison, ne mettez pas de boisson gazeuse.

Veillez à ne pas remplir à ras bord votre bouteille et laissez 1 cm d'espace sous le bouchon pour prévenir d'éventuelles fuites.

Faites attention à ne pas faire tomber votre mug. Si la partie extérieure est enfoncée suite à un choc, il est possible qu'elle touche la seconde plaque à l'intérieur créant ainsi un pont thermique (transmission des masses), perdant ainsi de son efficacité isothermique.

En secouant la bouteille, il est possible d'entendre un léger bruit à l'intérieur de la bouteille. Il s'agit de la feuille d'aluminium glissée dans le vacuum d'isolation (espace sous vide) situé entre les paroies en inox, pour améliorer la rétention de la chaleur ou du froid. Ce bruit n'indique aucunement un défaut de fabrication.

L'ORIGINE DE LA BOUTEILLE ISOTHERME

Il est loin le temps ou les hommes gardaient l’eau chaude en plongeant des galets brûlants dans des outres en peau. Pour voir apparaître la bouteille isotherme moderne, il faut remonter à l’inventeur francais Nicolas Appert (1749-1841) qui fut le premier à mettre au point une méthode de conservation des aliments en les stérilisant par la chaleur dans des flacons en verre et boîtes métalliques. Puis le physicien et inventeur francais Arsène d'Arsonval (1851-1940) invente un récipient en verre à double paroi avec vide intérieur : le vase d'Arsonval. Mais l’histoire retient principalement le nom du chimiste et physicien Sir James Dewar, premier à produire de l'hydrogène liquide. Pour conserver cette matière à très basse température il inventa en 1892 un contenant isolant constitué d’une double paroi en verre séparée par du vide, appelée vase de Dewar. Il ajouta de l’argent comme enduit métallique pour empêcher les radiations. Cette invention élimine toute possibilité de transfert thermique par conduction, convection ou radiation. Enfin, c’est en 1904 que la société allemande Thermos propose pour la première fois à la vente cet objet ménager.

Retour en haut